Artisan Créateur

Produit d’un héritage singulier et d’un savoir-faire ancestral, la sandale K.Jacques a traversé les époques sans jamais renoncer à son authenticité. Une tradition perpétuée de génération en génération dans notre atelier azuréen, à quelques mètres du port de Saint-Tropez. Éponyme de l’élégance à la française, K.Jacques cultive depuis 1933 l’amour du travail bien fait pour sublimer vos pieds au quotidien.

Authenticité

Les premiers pas

L’histoire de la marque est avant tout celle d’une famille.

Le premier chapitre commence en 1933 avec, en toile de fond, la ville lumineuse de Saint-Tropez. Jacques et Elise Keklikian, couple de réfugiés arméniens, ouvrent un modeste magasin-atelier au 39 rue Allard à Saint-Tropez. Leurs premiers pas dans la fabrication de chaussures se font de manière autodidacte : Jacques à la confection et Elise à la vente. Jacques dessine les modèles selon les mesures des pieds de ses clients et amis, puis découpe les semelles et les assemble pour créer les fameuses tropéziennes : en somme, pratiquement du sur-mesure, alliant simplicité et qualité. Très vite, la marque se fait un nom auprès des clients et des célébrités. Les sandales K.Jacques se retrouvent rapidement aux pieds des artistes, actrices, cinéastes et peintres ayant adopté Saint-Tropez comme lieu de villégiature. Jacques et Elise posent la pierre fondatrice d’une grande aventure : celle de la maison K.Jacques.

La famille s’agrandira d’une fille, Liliane, et de deux garçons, Georges et Bernard, qui dès qu’ils seront en âge, viendront apporter leur connaissance et leur modernité. Ce sont toujours eux qui, aujourd’hui avec leurs enfants, sont à la tête de la maison K.Jacques. Comme on donne un prénom et un nom à son enfant, Jacques a donné le sien à son entreprise. En 1935, il imagine sa marque K.Jacques avec l'initiale de son nom et les lettres de son prénom. Au fil du temps, Élise et Liliane accueillent les clients et nomment chaque modèle qui trouve sa place et son histoire dans le catalogue K.Jacques : Homère, Picon, Epicure, Gandhi, Bikini… Georges accompagne et développe sa créativité au côté de son père et Bernard s’occupe de la gestion et du développement de l’entreprise. Avec K.Jacques, plus qu’une signature, c’est à un univers d’élégance, de création et de bien-être, que les Keklikian ont donné vie. 39, rue Allard ; 28, rue Seillon ; Villa « Lou Niou » (le nid en provençal), et depuis 2009, Route des Plages où ont été déménagés l’atelier et le bureau : une nouvelle adresse n’efface pas la précédente, mais vient conforter la présence et le savoir-faire de K.Jacques à Saint-Tropez. Jacques disparu en 1989, puis Elise en 1997, laissent à ce pays qui les a accueillis, à ce village devenu mythique, un patrimoine culturel et artisanal. Au décès de ses parents, la fratrie assure la relève et continue de perpétuer cette philosophie à mi-chemin entre simplicité, durabilité et qualité de fabrication.

Qu’est-ce qu’une K.Jacques ?

60 minutes de travail en moyenne
46 opérations différentes
123 éléments
assemblés
60 semences (clous) utilisées.

Fabrication artisanale

La tradition K.Jacques

La semelle, sur laquelle repose le poids du corps, doit être réalisée dans un cuir très épais. La maison K.Jacques veille à l’épaisseur de ce cuir. Au fil des années, K.Jacques a tissé avec son fournisseur un lien d’authenticité pour la qualité et la couleur exclusive de la semelle K.Jacques.
La semelle est double, intérieure (dite première) et extérieure (dite d’usure) : la semelle au contact du pied est cousue d’un fil de lin importé d’Irlande - lui-même sélectionné pour sa robustesse et sa stabilité structurelle -, puis « K.JACQUES Saint-Tropez » est marqué à chaud, la semelle d’usure est gravée de « créé et fabriqué à St-Tropez ».

L’histoire d’un lieu, d’une famille et d’un produit

Saint-Tropez comme source d’inspiration...

C’est en 1933 que Jacques Keklikian arrive par un concours de circonstances dans ce petit port de pêche pittoresque que représente Saint-Tropez à l’époque. Sous le soleil de ce village, les tropéziens y portent des sandales en cuir résistantes. Très vite, la ville joue de ses charmes et attire les plus grands artistes du pays : Picasso, Cocteau ou encore Brigitte Bardot et Romy Schneider… ils adoptent la K.Jacques synonyme du soleil, de l’été et de la douceur de vivre. Derrière la marque se cache un véritable amour de la ville, entre tradition et excellence.

K.Jacques aujourd’hui...

La plus belle réussite de K.Jacques, c’est celle de la transmission.

K.Jacques, c’est une longue histoire familiale qui a parcouru le temps et reçu en héritage la passion du cuir et de la transmission. Bernard, fils des fondateurs en est aujourd’hui le Directeur Général tandis que les enfants, petits enfants et cousins poursuivent le travail engagé depuis près de 90 ans avec toujours la même volonté de conserver l’esprit d’origine intact.

La mode aura beau nous faire les yeux doux, on en reviendra toujours aux basiques, à ces choses simples et authentiques qu’on aime garder et porter longtemps. K.Jacques c’est un style épuré, fonctionnel et de belles matières.

Le Figaro

Création

Les collaborations artistiques de K.Jacques

Dans les années 1990-2000, le savoir-faire de K.Jacques a été associé à des couturiers et créateurs des plus classiques au plus branchés pour des collaborations artistiques : Karl Lagerfield, Corinne Cobson, Atsuro Tayama, Kenzo, Mario Chanet, Chacok, Kookaï, Courrèges, Stephanel, Balenciaga, Dorothée Bis, Plein Sud, Lolita Lempika, Helmut Lang, Georges Rech, Givenchy, Marion Lesage, Morgan, Doby Broda, Jérome Lhuillier, Nathalie Garçon, Joseph, Paule Ka, Daniel Hechter, Jean-Charles de Castelbajac, Ken Okada, Catherine Malendrino, Missoni, Paco Rabanne , Sophie D’Hoore, Cynthia Steffe,Isabelle Marant.

Aujourd’hui, K.Jacques continue ce partenariat en réalisant des créations exclusives en « co-branding » (co-signature). La rencontre d’artistes, de l’esprit et du manuel font naître des modèles de sandales exclusives et originales. Les co-branding « by K.Jacques » ont été réalisés notamment pour Duro Olowu, Golden Goose, Vanessa Bruno, James Perse Los Angeles et Opening Ceremony.

Suivez-nous sur Instagram

Tag Products

Not found products.